skip to Main Content
[vc_row][vc_column width="1/2"][vc_column_text]Bienvenue Jecréemavie.com a été créé par Jean-Marc VIDAL en 2001 pour accompagner les femmes et les hommes qui désiraient construire et co-créer leur vie en Conscience. Depuis plus de 15 ans, il oeuvre pour permettre à chacun de vivre cette ouverture intérieure qui devient une nécessité aujourd'hui. Le monde dans lequel nous vivons  est un merveilleux accélérateur pour cette ouverture de conscience. Les tensions qui s'expriment, à présent avec beaucoup de violence, dans le cadre personnel ou professionnel, les enjeux, la pression sont seulement une opportunité qui s'offre à chacun pour explorer une autre façon de faire plus puissante et plus paisible. Je crée ma vie est une invitation à ce voyage que Jean-Marc VIDAL a démarré il y a plus de 30 ans et qu'il vous convie à faire en sa compagnie dans le cadre d'un accompagnement personnel, d'un coaching, de formations et de conférences.[/vc_column_text][vcex_spacing][vc_column_text]Nous Joindre :[/vc_column_text][vcex_spacing size="10px"][vcex_list_item icon="envelope" text_align="textleft" color="#3b86b0" margin_right="10px" url_target="self"]Email: contact@jecreemavie.com[/vcex_list_item][vcex_list_item icon="phone-square" text_align="textleft" color="#3b86b0" margin_right="10px" url_target="self"]Phone: 06 03 052 880[/vcex_list_item][vcex_list_item icon="fa fa-map-marker" text_align="textleft" color="#3b86b0" margin_right="10px" url_target="self"]Adresse: 17 Rue Ozenne - 31000 TOULOUSE[/vcex_list_item][/vc_column][vc_column width="1/2"][vc_gmaps link="#E-8_JTNDaWZyYW1lJTIwc3JjJTNEJTIyaHR0cHMlM0ElMkYlMkZ3d3cuZ29vZ2xlLmNvbSUyRm1hcHMlMkZlbWJlZCUzRnBiJTNEJTIxMW0xOCUyMTFtMTIlMjExbTMlMjExZDQ2MjE3Ljk4NjY1NzEwMzc5JTIxMmQxLjM5NDYzNTI5OTk5OTk5MDMlMjEzZDQzLjYxNDM2NjQwMDAwMDAxNiUyMTJtMyUyMTFmMCUyMTJmMCUyMTNmMCUyMTNtMiUyMTFpMTAyNCUyMTJpNzY4JTIxNGYxMy4xJTIxM20zJTIxMW0yJTIxMXMweDEyYWViYzgzOTY1OGU0NTclMjUzQTB4ZjFkNWI0M2FkZmVhZjAyNSUyMTJzMTclMkJSdWUlMkJPemVubmUlMjUyQyUyQjMxMDAwJTJCVG91bG91c2UlMjE1ZTAlMjEzbTIlMjExc2ZyJTIxMnNmciUyMTR2MTUxNTQyODk1NjYzMCUyMiUyMHdpZHRoJTNEJTIyNjAwJTIyJTIwaGVpZ2h0JTNEJTIyNDUwJTIyJTIwZnJhbWVib3JkZXIlM0QlMjIwJTIyJTIwc3R5bGUlM0QlMjJib3JkZXIlM0EwJTIyJTIwYWxsb3dmdWxsc2NyZWVuJTNFJTNDJTJGaWZyYW1lJTNF"][vcex_spacing][vc_single_image image="4651"][/vc_column][/vc_row]
[font_awesome icon="phone" margin_right="5px" color="#000"] 07 82 38 49 02 [font_awesome icon="envelope" margin_right="5px" margin_left="20px" color="#000"] contact@jeanmarcvidal.com [font_awesome icon="user" margin_right="5px" margin_left="20px" color="#000"] [wp_login_url text="User Login"]
Il Est Temps De Faire La Paix

Il est temps de faire la paix

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Apprendre à s’aimer vous ouvre le chemin de l’amour véritable et vous incite à porter un regard différent sur ceux qui vous entourent. En vous respectant et en acceptant la personne que vous êtes, vous allez donner aux autres le droit d’être ce qu’ils sont vraiment, non pas ce que vous souhaiteriez qu’ils soient et qui vous permettrait de faire taire vos blessures, mais d’être simplement.

Lorsque j’ai commencé à prendre soin de moi, je me suis rendu compte que la perception de tout ce qui m’entourait commençait à changer. En effet, ce ne sont pas les personnes qui se transformaient dans un premier temps, mais la perception que j’avais d’elles. Évidemment, comme ma perception changeait, mon attitude n’était plus la même non plus et les comportements de mes interlocuteurs se transformaient également. Parfois mon comportement, ce que j’osais être, cette nouvelle façon d’être, venait réveiller chez eux tout ce qu’ils ne se donnaient pas le droit d’être ou de faire.

Lorsque j’ai commencé à me remplir de cet amour de moi, que j’ai nourri l’être qui était en moi, j’ai senti le besoin de dire à ceux par qui je suis venu au monde, mes parents, que je les aimais. Les souffrances que j’avais ressenties au cours de mon enfance, les peurs et la tristesse dont mon enfant intérieur était rempli m’avaient amené à me couper de ce que je pouvais ressentir pour eux. C’était le seul moyen de survie que ce petit garçon avait trouvé pour continuer à avancer dans la vie. L’attitude que j’avais envers eux était froide, distante, ceux qui me côtoyaient m’entendaient dire souvent que je ne ressentais aucun amour pour eux ; je les voyais comme des étrangers. En réalité, ce n’était qu’une protection, un rempart que j’avais érigé et qui était censé m’isoler de mon senti.

Je souffrais de cette situation sans vouloir me l’avouer, mais c’était ainsi. Le processus était en marche. L’événement que j’allais provoquer est aujourd’hui encore le moment le plus intense et le plus extraordinaire de ma vie. Le souvenir en est gravé dans mon cœur, dans toutes les cellules de mon corps jusqu’à mon dernier jour.

J’avais choisi pour cet événement spécial une nuit magique pour tous les enfants et tous les parents, le soir de Noël.

Mon père était déjà gravement malade mais ma mère avait préparé un souper amélioré pour que nous puissions faire le réveillon ensemble. C’était la première fois, depuis fort longtemps, que nous nous retrouvions ainsi, juste tous les trois pour cette soirée. Sitôt le souper terminé, mon père a annoncé qu’il souhaitait se retirer dans sa chambre pour se reposer. Je lui ai demandé de bien vouloir rester quelques instants, de s’asseoir avec ma mère et de m’accorder quelques minutes. J’avais pris soin d’écrire un texte car je voulais que les mots que j’allais exprimer soient justes, porteurs d’amour et dénués de tout jugement. Je souhaitais leur délivrer en cette nuit de Noël mon message d’amour.

Dans cette lettre, je leur parlais de la vie de ce petit garçon, de mes attentes d’enfant, ce que j’aurais aimé recevoir et que je n’avais pas eu, puis je les remerciais pour tout ce que j’avais reçu de leur part. Je leur disais que je comprenais aujourd’hui que leur manière de donner était leur façon à eux de me dire combien ils m’aimaient. Ce n’était pas celle que j’aurais souhaitée mais c’était la leur, la seule qu’ils connaissaient l’ayant reçue de leurs parents. Ils ne pouvaient me donner autre chose que ce qu’ils avaient eux-mêmes reçu. Je terminais en m’adressant à chacun les yeux dans les yeux, à mon père d’abord, lui disant : « Je t’aime, papa » puis à ma mère : « Je t’aime, maman ».

Lorsque j’ai eu terminé la lecture de cette lettre, je leur ai exprimé le souhait que j’avais toujours eu au fond de mon cœur d’enfant pendant toutes ces années. J’aurais tellement voulu me sentir en sécurité entre eux, ressentir de l’amour, au lieu d’être là pour les séparer dans leurs fréquentes disputes. J’avais aspiré à nous voir tous les trois unis, enlacés. Mon vœu le plus cher était que nous puissions nous étreindre comme je l’avais tant rêvé dans mon enfance. C’est cela que je leur demandais. Nous nous sommes levés et nous nous sommes pris tous les trois dans les bras. Enlacés ainsi, blottis les uns contre les autres, des larmes de bonheur ont coulé le long de nos joues.

Il venait de se passer quelque chose de fort, de puissant et d’unique, en ce soir de Noël, qui resterait gravé dans nos cœurs. Mon père nous a quitté dans l’année qui a suivi et cet acte d’amour m’a permis d’être plus près de lui au cours des derniers mois et de pouvoir lui dire que je l’aimais. Ce moment de pardon, d’amour a redonné à chacun la place qui lui revenait; il n’y avait pas de jugement, pas d’attente de ma part, juste un don. Cet acte d’amour, j’ai pu le faire parce mon cœur rayonnait l’amour que je m’étais accordé.(Extrait du Livre Il était une fois Soi )

Dans le livre Il était une fois Soi, je vous offre, cette lettre et le processus détaillé que j’ai utilisé, comme un cadeau précieux qui vous permettra de trouver le chemin de votre cœur.

Vous découvrirez également des outils pratiques, simples et éprouvés . Ils vous permettront de sortir de vos peurs et de lever définitivement les barrières qui vous interdisaient l’accès à ce que vous aspirez à réaliser dans votre vie personnelle et professionnelle. Commandez votre le livre[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Cet article comporte 2 commentaires
  1. Ce texte me touche profondément Jean-Marc. Il résonne en moi… J’ai écrit il y a quelques jours à un ami que maintenant je ressentais le besoin de m’occuper de moi… Le travail que je fais en psycho gestionnel m’aide à reconnecter mon enfant intérieur, à pardonner à mes parents, le chemin n’est pas encore terminé… Sans doute le pourquoi de votre réapparition dans ma vie?
    Je vais prendre le temps de relire il était une fois soi, et d’écrire dans mon cahier en attendant de vous voir prochainement j’espère et de partager un moment.
    Bises de lumière
    Claudie

    1. Bonsoir Claudie,
      nous sortons parfois de notre chemin mais ce qui vit en nous au plus profond, notre être intérieur, aspire à cette vie qu’il sait être la nôtre, soupire en silence de pouvoir exister et ne demande qu’à nous accompagner sur le chemin de notre destinée, Prendre soin de soi, c’est comprendre, accepter et décider de reprendre la responsabilité de notre vie en retirant, à ce qui nous entourent et à qui nous l’avions donné, la responsabilité de nous rendre heureux.
      Vous trouverez dans Il était une fois Soi, un passage concernant ce point dans lequel je prends une métaphore concernant un verre que nous demandons aux autres de remplir ….
      Belle route et à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back To Top
%d blogueurs aiment cette page :